La programmation de commande numérique

laprogrammation-de-commande-numerique.jpg

La programmation de commande numérique

La programmation de commande numérique est une suite d’instruction permettant de commander numériquement les mouvements des machines et des différentes pièces amovibles, au moyen d’un directeur de commande numérique qui traduit les instructions, perçoit les données des capteurs et engage les moteurs. Pour se faire, les commandes sont transcrites en langage de programmation ou de codes.

Les origines du langage de programmation

Les premiers langages de programmation sont apparus depuis les années 1800, bien avant l’ordinateur moderne, mais les limitations matérielles les influençaient beaucoup alors il est impossible de définir précisément le premier. Les langages de programmation étaient au début de simples codes. On peut citer, par exemple, les notes d’Ada Lovelace détaillant une méthode de calcul des nombres de Bernouilli sur la Machine analytique, en 1843. On peut également citer la production automatique de motifs décoratifs avec le métier à tisser Jacquard, vers 1801, qui se servait de cartes trouées pour représenter les déplacements du bras du métier. Ou encore, l’exemple des tickets de trains sur lesquels étaient décrite l’allure générale du voyageur sous forme de trous, une conception qui a beaucoup inspiré Herman Hollerith pour l’encodage d’information sur les cartes trouées.

cobol.jpg

Les langages de programmation de commande numérique présentaient des erreurs, car transcrits à la main, après l’apparition des ordinateurs électriques des années 1940. Ce n’est que vers 1950 que les premiers langages de programmation de commande numérique modernes apparurent, comme FORTRAN, LISP et COBOL.

Les codes en programmation de commande numérique

La programmation de commande numérique est transcrite dans un langage codé spécifique à la commande numérique, le plus fréquent est le code ISO notamment la norme ISO 6983 et annexes.

iso-6983.jpg

Cependant, il existe d’autres extensions et d’autres codes variant selon le Directeur de Commande Numérique. Outre l’ISO, ces nouveaux codes intègrent davantage les langages spécifiques aux constructeurs de DCN et les interfaces de programmation conversationnelle permettant la simplification de la programmation.